1887

n Journal of African Elections - Alliances et coalitions de partis politiques en Republique Democratique du Congo - causes et conséquences

USD

 

Abstract

En 2006 et en 2011 la tenue des élections générales, législatives et présidentielles ont donné lieu en RDC à la formation des alliances et des coalitions des partis politiques autour particulièrement des candidats Joseph Kabila et Jean Pierre Bemba (2006), et entre Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi (2011). Les raisons à la base de cette pratique n'auront pas été celles relatives aux objectifs de consolidation de la démocratie, de la gouvernabilité de l'état ou de la cohésion nationale. Seule la volonté de réunir le plus grand nombre de suffrages et de conquérir le pouvoir présidentiel aura été la véritable motivation. La conséquence en fut la paralysie de la démocratie parlementaire d'une part et de l'autre la fragilisation de la cohésion nationale. Les alliances et les coalitions dans ce cas n'ont pas été un facteur du développement institutionnel, du parlementarisme congolais. La pratique congolaise constituerait en soi un faux modèle qui n'invalide cependant pas les théories des alliances et coalitions mais exige des améliorations.

Loading

Article metrics loading...

/content/eisa_jae/13/1/EJC158406
2014-06-01
2016-12-05
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error