1887

oa Fundamina : A Journal of Legal History - Aulu-Gelle sur les bancs des juges et la de caton : enquête sur un silence

 

Abstract

Le témoignage que rapporte Aulu-Gelle sur la manière dont il s'est acquitté de sa charge, un jour qu'il fut désigné () comme juge dans un (NA 14, 2), fournit, comme il est bien connu, un éclairage de premier plan sur l'évolution du droit de la preuve en droit classique. Si le thème a nourri une riche littérature, il reste que ce document demeure, sur un point, - l'allusion à une du type ni vir melior esset, - largement ignoré, non seulement par les auteurs modernes, mais aussi, et le point mérite réflexion, par les anciens, tant les praticiens formant le conseil d'Aulu-Gelle que Favorinus qui, dans la consultation qu'il adresse à ce dernier au sujet de son affaire, cite et commente, pourtant, le discours où Caton en fait état. Dans ces quelques lignes offertes à Philip Thomas en témoignage d'amitié et de reconnaissance, nous proposons de nous arrêter sur un silence si intriguant que la tradition finit par oublier ce dont il était encore, au milieu du IIème siècle ap. J.-C., le signe.

Loading

Article metrics loading...

/content/funda/16/1/EJC34383
2010-01-01
2016-12-05
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error