1887

n Lexikos - Le dictionnaire de chimie en lingála pour les élèves de Kinshasa : projects

USD

 

Abstract

Pour réaliser un dictionnaire spécialisé dans une langue bien documentée, le lexicographe dépouille les documents disponibles, il en extrait des termes candidats et, éventuellement, leurs définitions et des exemples pertinents. Cette approche n'est pas adaptée pour des langues dont les documents correspondant à la spécialité sont rares ou absents. Tel est le cas du lingála, langue parlée dans la ville de Kinshasa, dans le domaine de la chimie. Outre le travail de dépouillement du corpus, des travaux de création terminologique doivent donc être réalisés, afin de permettre à ces dictionnaires de satisfaire les attentes des utilisateurs. Pour cela, le lexicographe adopte l'une des deux méthodologies suivantes.


La première méthodologie, fréquemment utilisée, procède par la traduction. Elle consiste à utiliser un corpus dans une langue source, en extraire des lemmes, des définitions et des exemples et, enfin, classifier ces données, toujours dans la langue source. Le document ainsi obtenu est ensuite traduit dans la langue cible.
La deuxième méthodologie consiste à définir des concepts et à produire les termes les désignant directement dans la langue source, sans pour autant toujours disposer d'un corpus correspondant dans cette langue. Cette approche nécessite donc que le lexicographe soit lui-même expert dans le domaine en question ou qu'il travaille avec un expert, qui va faire ce travail de production du savoir dans la langue cible. Ensuite, le lexicographe soumet ses résultats à la validation de locuteurs experts. Dans ce travail, nous avons adopté et nous décrivons cette deuxième approche.
En effet, cet article décrit la démarche que nous avons suivie pour la réalisation d'un dictionnaire de chimie bilingue lingála-français à l'intention des enseignants et des élèves de la troisième année secondaire des écoles de Kinshasa.


In well-documented languages, the lexicographer aiming to make a specialized dictionary will process an available corpus to extract data (candidate terms, definitions and examples). This approach is not suitable for poorly documented languages, for which texts in any given specialized domain may be few and far between. This is the case with Lingála, spoken in the city of Kinshasa, in the field of chemistry. Besides processing the available corpora, the lexicographer needs to coin terms for concepts and to create definitions and examples in order to produce dictionaries meeting users' expectations. For this purpose, one of the two following methodologies can be adopted.
The first, and more commonly employed methodology adopts the translation approach. A corpus which is available in the source language is processed to extract lemmas, definitions and examples and eventually classify data in the source language. The document obtained in this way is then translated into the target language.
According to the second methodology, in the absence of well-documented specialized corpora in the target language, concepts are defined and coined directly in the target language. Examples are also produced directly in the target language. This approach calls for the lexicographer to be an expert in the given field or for him/her to work with an expert who can produce specialized knowledge in the target language. Then the lexicographer will submit his/her findings to other native speakers, who are also experts in that given field for validation. This is the methodology we have adopted and we are to describe in this paper.
In fact, this article describes the approach we have followed in order to make a Lingála-French bilingual dictionary of chemistry for students and teachers of the third year of secondary school in Kinshasa.

Loading

Article metrics loading...

/content/lexikos/23/1/EJC146558
2013-01-01
2016-12-04
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error