1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Comparison of the health-related quality of life, CD4 count and viral load of AIDS patients and people with HIV who have been on treatment for 12 months in rural South Africa : original article

 

Abstract

This study compared the level of CD4 count, viral load and health-related quality of life (HRQOL) between treatment-naïve AIDS patients and a cohort of people living with HIV who have been on treatment for 12 months. This study is based on a secondary data analysis of the records of 642 people with HIV consisting of 311 treatment-naïve AIDS patients and 331 people with HIV who have been on treatment for 12 months. The study findings are mostly presented in tables and analysed using the t-test to compare HRQOL scores, CD4 count and viral load in the two groups. The study generally noted poor financial capacity and low activity tolerance among the participants. Significant changes were noted in all the domains of HRQOL compared between the treatment-naïve patients and the 12 months treatment cohort. In the same manner, the median CD4 cell count and viral load differed significantly between both groups. The treatment-naïve and the 12 months treatment cohorts consistently reported much lower quality of life scores in the level of dependence domain which includes the measures of mobility, activity of daily living, dependence on medication and work capacity. There were little or no associations between the biomedical markers (CD4 count and viral load) and HRQOL indicators. However, the quality of life tended to increase with increase in the CD4 cell count. The poor to no association between the biomedical markers and HRQOL indicators show that these cannot be direct proxies of each other and that the CD4 cell count and viral load alone may be inadequate eligibility criteria for social support.

La présente étude est une comparaison du niveau de CD4, de la charge virale et de la qualité de vie liée à la santé entre les patients n'ayant jamais reçu de traitement de SIDA et une cohorte de personnes vivant avec le VIH traitées pendant 12 mois. Elle est basée sur des données secondaires des dossiers de 642 personnes composée de 311 patients n'ayant jamais reçu de traitement de SIDA et 331 personnes vivant avec le VIH traitées pendant 12 mois. Nous avons utilisé pour cette étude le test T pour comparer les résultats de la qualité de vie liée à la santé, le nombre de CD4 et la charge virale dans les deux groupes. Au cours de l'étude l'on a noté en général une faible capacité financière et une faible tolérance d'activité parmi les participants. Des changements importants ont été observés dans tous les domaines de la qualité de vie liée à la santé entre les patients n'ayant jamais reçu de traitement et la cohorte de douze mois de traitement. De même, la numération médiane des cellules CD4 et la charge virale présentaient une différence importante entre les deux groupes. Il n'y avait peu ou pas d'associations entre les marqueurs biochimiques (taux de CD4 et la charge virale) et les indicateurs de la qualité de vie liée à la santé. Toutefois, la qualité de vie a tendance à croître avec l'augmentation du taux de CD4. La faiblesse du non association entre les marqueurs biochimiques liés à la santé et les indicateurs de la qualité de vie liée à la santé montrent que ceux-ci peuvent ne pas être des mandataires directs les uns des autres et que la numération des CD4 et la charge virale peuvent être des critères inadéquats d'éligibilité à l'aide sociale.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/10/1/EJC140337
2013-03-01
2016-12-07
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error