1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - The reliability of the modified lower extremity functional scale among adults living with HIV on antiretroviral therapy, in Rwanda, Africa : original article

 

Abstract

Peripheral neuropathy (PN) is common among people living with HIV (PLHIV) on antiretroviral therapy (ART), and affects their daily functional ability and quality of life. Lower extremity functional ability, which is most commonly compromised in patients with PN, has not been clearly evaluated in an African setting, with regard to functional limitations. The lower extremity functional scale (LEFS) was originally developed and validated among elderly people in the USA, where the environment and activities of daily life are very different from those in Rwanda. The purpose of this study was to adapt and establish the reliability of LEFS, among adults living with HIV on ART, in a Rwandan environment. The study translated LEFS from English to Kinyarwanda, the local language spoken in Rwanda, the LEFS was then modified accordingly, and tested for test retest reliability among 50 adult PLHIV on ART. An average Spearman rank order correlation coefficient, ≥ 0.7, was considered optimal for reliability. Prior to the modification of the LEFS and in the initial testing of the translated LEFS, none of the activities was strongly correlated ( ≥ 0.8); most of the activities (90%, 18/20) were moderately correlated ( ≥ 0.5) and 10% (2/20) were weakly correlated ( ≤ 0.5). The of most of the functional activities improved after modification by an expert group to ≥ 0.7, establishing reliability and validity of LEFS among PLHIV on ART with lower extremity functional limitations, in this environment. In conclusion, this study demonstrated the importance of modifying and establishing test retest reliability of tools derived from developed world contexts to local conditions in developing countries, such as in Rwanda. The modified LEFS in this study can be used in Rwanda by clinicians, specifically at ART clinics to screen and identify people with functional limitations at an early stage of the limitations, for treatment, rehabilitation and/or referral to appropriate health care services.

La Neuropathie périphérique (NP) est fréquente chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sous traitement antirétrovirale (TAR), affectant leur capacité fonctionnelle quotidienne ainsi que leur qualité de vie. La capacité fonctionnelle des extremités inferieures qui est la plus compromise chez les patients ayant NP, n'a pas étée clairement évaluée en ce qui concerne les limitations fonctionnelles dans le contexte Africain. L'Echelle Fonctionnelle des Membres Inferieures (EFMI) a été développée et validée sur les personnes ägées aux états Unis, où l'environnement et les activitées de la vie quotidienne sont très différentes de ceux de l'Afrique. L'objective generale de cette étude était d'adapter et d'établir la fiabilité de EFMI chez PVVIH sous traitement antirétroviral dans le contexte Africain. Cette étude a traduit EFMI de l'Anglais en Kinyarwanda, la langue maternelle couramment parlée au Rwanda, et a été modifiée en conséquence, et testée pour une fiabilité test retest entre 50 PVVIH sous ARV. Un coefficient de corrélation de rang de Spearman moyenne; ≥ 0,7 a été considéré comme optimale pour la fiabilité. Avant la modification de EFMI et dans l'étude des tests initiaux de EFMI traduite, aucune des activités a été fortement corrélée ( ≥ 0,8), la plupart des activités (90%, 18/20) étaient modérément ( ≥ 0,5) et seulement 10% (2/20) etaient faiblement corrélée ( ≤ 0,5). Apres la modification par un group d'experts, Le rho de la plupart des activitées fonctionnelles etait amélioré à ≥ 0,7, prouvant la fiabilité de EMFI parmi les PVVIH sous ARV avec des limitations des membres inférieurs fonctionnelles dans le contexte Africain . En conclusion, cette étude a démontré l'importance de modifier et d'établir la fiabilité test retest des outils dérivés de contextes des pays développés, pour les adapter aux conditions locales dans les pays en développement comme en Afrique. EMFI modifiée dans cette étude peut être ainsi utilisée en Afrique sub saharienne par des cliniciens, en particulier pour TAR cliniques pour dépister et identifier les personnes ayant des limitations fonctionnelles à un stade précoce des limitations, pour le traitement, la réhabilitation et le transfer pour des soins appropriés.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/11/1/EJC161895
2014-01-01
2016-12-09
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error