1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Perceptions about the acceptability and prevalence of HIV testing and factors influencing them in different communities in South Africa : original article

 

Abstract

HIV counselling and testing (HCT) is considered important because it is an entry point to a comprehensive continuum of care for HIV/AIDS. The South African Department of Health launched an HCT campaign in April 2010, and this reached 13,269,746 people by June 2011, of which 16% tested HIV positive and 400,000 of those were initiated into antiretroviral treatment. The overall objective of this project was to gain insight into the general perceptions about HIV testing in the different South African communities. Factors influencing testing in these communities were also explored. Discussions with twelve focus groups (FG) of 8 - 12 participants each were conducted with male and female participants recruited from both urban formal and informal communities in Cape Town and Durban. Participants included four racial groups represented by different age groups as follows: adolescents (12 - 17 years), youth (18 - 24 years) and adults (25 years and older). Data were analyzed using thematic coding. Among the key themes that emerged from the findings were the inaccurate perception of risk, fear of testing HIV positive, stigma and discrimination. Participants from both African and Indian FGs reported being less likely to do self initiated HIV testing and counselling, while those from the FG consisting of young whites were more likely to learn about their HIV status through blood donations and campus HIV testing campaigns. Most FGs said they were likely to test if they understood the testing process better and also if the results are kept confidential. The present findings reiterate the importance of spreading positive messages and ensuring confidentiality for HIV testing in a society where there is still some stigma associated with people living with HIV/AIDS. This can partly be accomplished by the continuation of the national HCT campaign, which has been a considerable success in the fight against HIV/AIDS in South Africa during the past two years.

Le conseil et le dépistage (CDV) du VIH sont considérés importants pour les programmes de soins du VIH/SIDA. Le ministère sud africain de la Santé a lancé une campagne de CDV en avril 2010, et a atteint 13 269 746 personnes en juin 2011, dont 16% ont été identifiés séropositifs, et dont 400,000 ont commencé le traitement antirétroviral. L'objectif global de ce projet était de mieux comprendre les perceptions générales sur le dépistage du VIH dans les différentes communautés sud africaines. Les facteurs influençant la participation au dépistage du VIH ont été aussi étudiés. Douze groupes de discussion (GDD), consistant de huit à douze hommes et femmes, ont été formés. Les participants étaient recrutés dans les localités urbaines formelles et informelles à Cape Town et à Durban. Les groupes étaient repartie en quatre sur base d'ethnicité, représentant différents groupes d'äge: les adolescents (12 - 17 ans), les jeunes (18 - 24 ans) et les adultes (25 ans et plus). Les données ont été analysées en utilisant un codage thématique. La perception erronée du risque, la peur du dépistage du VIH, la stigmatisation et la discrimination étaient parmi les principaux thèmes qui ont émergé. Les participants africains et indiens ont déclaré d'être moins disposés à se faire tester pour le VIH à propre initiative, tandis que les jeunes blancs étaient disposés à connaître leur statut VIH gräce aux dons de sang et aux campagnes universitaires de dépistage du VIH. La plupart des participants des DDG ont dit qu'ils étaient disposés à se laisser tester s'ils avaient une meilleure compréhension du processus de dépistage, et s'ils étaient convaincus de sa confidentialité. Les résultats de cette recherche ont réitéré l'importance de la diffusion de messages positifs et de la confidentialité des résultats le dépistage du VIH dans une société où il y a encore un stigmate associé au VIH. Cela peut être accompli en partie par la poursuite de la campagne nationale de CDV, qui a été un succès considérable dans la lutte contre le VIH/SIDA en Afrique du Sud au cours des deux dernières années.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/11/1/EJC161899
2014-01-01
2016-12-07
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error