1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Perception of risk of HIV infections and sexual behaviour of the sexually active university students in Zimbabwe : original article

 

Abstract

The study sought to establish university students' perceptions of risk of HIV infections. A cross sectional survey was conducted on 345 sexually active students at two universities in Zimbabwe (one state and one private). Results revealed that above a quarter of the respondents felt at risk of getting HIV due to their regular partners' sexual behaviours and more than half felt at risk of getting HIV due to their casual partners' sexual behaviours. In addition, a third of the respondents acknowledged the HIV risk due to their own sexual behaviours. More state university respondents felt exposed to HIV infections due to own sexual behaviours than their private university counterparts. Despite these revelations, only 66.56% had earlier thought of their chances of getting infected with HIV. Personal HIV risk perceptions were low, reported by 27.76% of the sexually active respondents. Almost all respondents described their fellows' sexual behaviours as either risky or very risky.

L'étude visait à évaluer la perception du risque d'infection à VIH des étudiants de l'université. Une 'étude transversale a été menée sur 345 étudiants sexuellement actifs dans deux universités du Zimbabwe (une étatique et une privée). Les résultats ont révélé que plus d'un quart des répondants s'estimaient être exposés au risque de contracter le VIH à cause du comportement sexuel de leurs partenaires réguliers et plus de la moitié se sentait exposer au risque de contracter le VIH à cause du comportement sexuel de leurs partenaires occasionnels. En outre, un tiers des répondants ont reconnu qu'ils étaient exposés au risque de contracter le VIH à cause de leur propre comportement sexuel. Il y a eu plus des répondants de l'université de l'état qui ont estimé qu'ils étaient exposés au risque d'infection à VIH à cause de leur comportement sexuel que leurs homologues de l'université privée. Malgré ces affirmations, seulement 66,56% s'étaient déjà imaginé qu'ils étaient exposés au risque d'être infecté par le VIH. La perception de contracter le VIH au niveau individuel était faible, c'était reconnu par 27,76% des répondants sexuellement actifs. Presque tous les répondants décrivent le comportement sexuel de leurs semblables comme étant à risque ou très à risque.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/11/1/EJC161909
2014-01-01
2016-12-09
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error