1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Factors that influence utilisation of HIV/AIDS prevention methods among university students residing at a selected university campus : original article

 

Abstract

Various studies have reported that university students, who are mostly young people, rarely use existing HIV/AIDS preventive methods. Although studies have shown that young university students have a high degree of knowledge about HIV/AIDS and HIV modes of transmission, they are still not utilising the existing HIV prevention methods and still engage in risky sexual practices favourable to HIV. Some variables, such as awareness of existing HIV/AIDS prevention methods, have been associated with utilisation of such methods. The study aimed to explore factors that influence use of existing HIV/AIDS prevention methods among university students residing in a selected campus, using the Health Belief Model (HBM) as a theoretical framework. A quantitative research approach and an exploratory descriptive design were used to describe perceived factors that influence utilisation by university students of HIV/AIDS prevention methods. A total of 335 students completed online and manual questionnaires. Study findings showed that the factors which influenced utilisation of HIV/AIDS prevention methods were mainly determined by awareness of the existing university based HIV/AIDS prevention strategies. Most utilised prevention methods were voluntary counselling and testing services and free condoms. Perceived susceptibility and perceived threat of HIV/AIDS score was also found to correlate with HIV risk index score. Perceived susceptibility and perceived threat of HIV/AIDS showed correlation with self efficacy on condoms and their utilisation. Most HBM variables were not predictors of utilisation of HIV/AIDS prevention methods among students. Intervention aiming to improve the utilisation of HIV/AIDS prevention methods among students at the selected university should focus on removing identified barriers, promoting HIV/AIDS prevention services and providing appropriate resources to implement such programmes.

Diverses études ont rapporté que les étudiants universitaires, qui sont pour la plupart jeunes, utilisent rarement les méthodes de prévention du VIH/SIDA à leur porté. Bien que les études ont montré que les jeunes étudiants universitaires ont un niveau élevé de connaissances du VIH/SIDA ainsi que les modes de transmission du VIH, ces étudiants n'utilisent pas ces méthodes de prévention du VIH et se livrent encore à des pratiques sexuelles risquant et favorables au VIH. Certaines variables, telles que la sensibilisation aux méthodes de prévention du VIH/SIDA existants à l'université, ont été associées à l'utilisation de ces méthodes. Cette étude avait l'objectif d'étudier les facteurs qui influencent l'utilisation des méthodes de prévention du VIH/SIDA qui sont disponibles aux étudiants universitaires résidant dans un campus sélectionné, en utilisant le modèle de croyance à la santé (HBM) comme un cadre théorique. L'approche quantitative et la conception exploratoire descriptive ont été utilisés pour décrire les facteurs qui influencent l'utilisation des méthodes de prévention du VIH/SIDA tels que perçus par les étudiants universitaires. Un total de 335 étudiants ont rempli des questionnaires électroniquement et manuellement. Les résultats de cette étude ont montré que les facteurs qui ont influencé l'utilisation des méthodes de prévention du VIH/SIDA étaient principalement déterminés par la sensibilisation des stratégies de prévention du VIH/SIDA disponibles à l'université. Les méthodes de prévention les plus utilisées étaient les services de conseil et dépistage volontaires et les préservatifs gratuits. Le score de susceptibilité et de menace du VIH/SIDA perçues a montré une corrélation avec le score de l'indice de risque du VIH. La susceptibilité et la menace du VIH/SIDA perçues a montré de corrélation avec l'auto efficacité sur les préservatifs et leur utilisation. La plupart des variables du modèle de croyance à la santé (HBM) n'étaient pas des prédicteurs de l'utilisation des méthodes de prévention du VIH/SIDA parmi les étudiants. Intervention visant à améliorer l'utilisation des méthodes de prévention du VIH/SIDA parmi les étudiants de l'université choisie devrait se concentrer sur l'élimination des obstacles identifiés, la promotion des services de prévention du VIH/SIDA, et fournir des ressources appropriées pour implémenter ces programmes.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/11/1/EJC174421
2014-01-01
2016-12-03
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error