1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Sexual risk reduction among Zambian couples : original article

 

Abstract

Zambia has over 1 million HIV infections nationwide and an urban prevalence rate of 23%. This study compared the impact of male involvement in multiple and single session risk reduction interventions among inconsistent condom users in Zambia and the role of serostatus among HIV-seropositive and serodiscordant couples. Couples (N=392) were randomised into intervention arms. Among inconsistent condom users at baseline (N=83), condom use increased in both conditions and this increase was maintained over a 12-month period. At 12 months, seronegative men in the multiple session condition increased sexual barrier (male and female condoms) use in comparison with those in the single session condition (F=16.13, p=0.001) while seropositive individuals increased sexual barrier use regardless of condition. Results illustrate the importance of both single and multiple session risk reduction counselling among seronegative men in serodiscordant couples in Zambia, and highlight the differing perception of risk between seropositive and serodiscordant persons.

La Zambie compte plus d'1 million d'infections par le VIH sur l'ensemble du territoire et un taux de prévalence urbaine de 23%. Cette étude a comparé l'effet sur l'engagement de l'homme par rapport à la prévention des risques dans le cadre de sessions d'interventions multiples et singulières parmi des utilisateurs de préservatifs en Zambie et le rôle du statut sérologique parmi les couples séropositifs et séro-discordants. Les couples (N=392) ont été randomisés en branches d'interventions. Parmi ceux qui utilisaient les préservatifs de manière irrégulière à la base (N=83), l'utilisation de préservatifs a augmenté pour les deux conditions, et cette augmentation a été maintenue pendant une période de 12 mois. Suite à cette période de 12 mois, les hommes séronégatifs dans la condition de sessions multiples ont augmenté leur utilisation de protection sexuelle (préservatifs pour hommes et femmes) par comparaison aux hommes dans la condition de session singulière (F=16.13, p=0.001), alors que les individus séropositifs ont augmenté leur utilisation de protection sexuelle indépendamment de leur condition. Les résultats confirment l'importance autant pour les cas multiples que les cas singuliers d'une aide psychosociale dans le cadre de la réduction des risques parmi les hommes séronégatifs dans des couples séro-discordants en Zambie, et ces résultats soulignent également la différence de perceptions de risques entre les personnes séropositives et séro-discordantes.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/6/2/EJC64404
2009-09-01
2016-12-08
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error