1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Considering childbearing in the age of highly active antiretroviral therapy (HAART): views of HIV-positive couples : original article

 

Abstract

: Based on a qualitative study conducted in Bulawayo, Zimbabwe, this article examines how the availability of HAART since April 2004 may impact the views and choices of HIV-positive couples on childbearing.


: In-depth interviews were conducted with 15 couples where at least one partner was HIV positive. All respondents were of reproductive age and had or were confronting reproductive and sexual decision-making.
: HAART seems to have had a profound impact on the subject of childbearing among those who still desire to have children. Where hitherto individuals had only a desire for a child many are now, as a result of the availability of HAART, actively planning to have one. HAART has not only transformed their physical state but it has also transformed mostly what had been desire into intention. The impact, however, has not been uniform. Some respondents still desired to have a child but were not yet convinced about the efficacy of HAART in preventing vertical transmission. Some respondents felt that HAART may have a negative impact on the foetus and as such were against childbearing by HIV-positive people. No respondent indicated that their desire or intention to have a child had been extinguished by the advent of HAART.
: Based on the findings of the study, HAART seems to have had a differential but nonetheless significant role in the reproductive plans of HIV-positive couples. The study also notes that there is a need to make available complete and unbiased information on HAART, mother-to-child transmission risk (MTCT) and pregnancy to HIV-positive couples so as to enable them to make informed decisions.

Fondé sur une étude qualitative menée à Bulawayo, au Zimbabwe, cet article examine comment la disponibilité de HAART depuis avril 2004 pourrait avoir influencé les opinions et les choix de couples séropositifs dans leur rapport à la maternité.


Des entretiens approfondis ont été menés avec 15 couples où au moins un partenaire était séropositif. Toutes les personnes concernées étaient en âge de procréer et s'étaient ou étaient sur le point de se trouver confrontés à des décisions relatives à des questions de procréation et de sexualité.
HAART semble avoir eut une influence profonde sur la manière d'aborder la maternité parmi ceux qui désiraient encore avoir des enfants. Alors que jusqu'alors, des individus n'avaient eu que le désir d'avoir un enfant, à présent, du fait de la disponibilité de HAART, plusieurs d'entre eux ont décidé activement d'en avoir un.
HAART a non seulement transformé leur état physique, mais plus encore, a transformé ce qui était désir en intention. L'effet néanmoins n'a pas été uniforme. Certains participants désiraient toujours faire un enfant mais n'étaient pas convaincus de l'efficacité de HAART quant à la prévention de la transmission verticale. Certains des participants sentaient que HAART pourrait avoir un effet négatif sur le foetus et dans ce cas étaient contre la maternité pour les personnes séropositives. Aucun des participants n'a indiqué que leur désir ou intention de faire un enfant avait été éteint par l'avènement de HAART.
Sur la base des conclusions de la recherche, HAART semble avoir joué un rôle différentiel mais néanmoins considérable dans le cadre de plans en matière de procréation des couples séropositifs. L'étude fait aussi remarquer qu'il est nécessaire de rendre disponibles des informations compréhensives et impartiales sur HAART, sur le risque de transmission de la mère à l'enfant (TME) et sur la grossesse aux couples séropositifs afin de leur donner la capacité de prendre des décisions averties.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/6/2/EJC64405
2009-09-01
2016-12-02
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error