1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - High levels of psychosocial readiness for ART in an African population at the onset of treatment : original article

 

Abstract

Adherence at the earliest stages of treatment is likely to be influenced by prior illness trajectories and future expectations, best captured (and addressed) before treatment begins. We examined the influence of illness trajectories and treatment expectations on psychosocial readiness to start antiretroviral therapy (ART) in Jinja, Uganda. In-depth interviews were conducted between October 2005 and April 2006 with 41 members of an AIDS support organisation on their first day of treatment. Transcribed texts were translated, coded and analysed thematically using NVIVO-7 software. Results indicated that acute fear of death and progressive withdrawal from social, economic and sexual roles narrowed focus on survival, while efficacy-enhancing experiences with septrin prophylaxis and trust in counsellors reinforced belief in HIV diagnosis and importance of adherence. Most enjoyed supportive home environments after disclosing their serostatus. Lack of money for food and transport was anticipated as the main barriers to future adherence, particularly among women. Integrating strong counselling support with ART provision helped channel the power of shared illness experience into positive motivation to adhere at the onset of treatment.

L'adhésion aux premiers stades du traitement sera probablement influencée par des trajectoires de maladies et des attentes futures mieux saisies (et traitées) avant que le traitement ne commence. Nous avons examiné l'influence des trajectoires de maladie et les attentes du traitement sur l'attente psychosociale à commencer une thérapie antirétrovirale (ART) à Jinja, en Ouganda. Des entretiens approfondis ont été réalisés entre octobre 2005 et avril 2006 avec 41 membres d'une organisation de soutien sur le SIDA le premier jour de leur traitement. Les textes transcrits ont été traduits, codés et analysés par thème en utilisant le logiciel NVIVO-7. Une peur aigue de la mort et un retrait progressif des rôles sociaux, économiques et sexuels ont rétréci l'attention sur la survie, tandis que l'expérience positive sur l'efficacité avec une prophylaxie à base de septrin et la confiance en les conseillers ont renforcé la croyance en le diagnostic du VIH et en l'importance d'adhérer au traitement. La majorité appréciait des environnements domestiques de soutien après avoir divulgué leur état sérologique. Le manque d'argent pour acheter de la nourriture et payer les transports était anticipé comme constituant la principale barrière à une adhésion future, en particulier chez les femmes. Intégrer un soutien psychosocial solide avec la fourniture de l'ART a contribué à canaliser le pouvoir de l'expérience de la maladie partagée en une motivation positive à adhérer au début du traitement.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/6/4/EJC64412
2009-12-01
2016-12-07
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error