1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Perception of risk of HIV and sexual risk behaviours among students in the United States, Turkey and South Africa

 

Abstract

The aim of this study was to examine HIV sexual risk behaviours and perception of HIV risk among 1 095 students from the United States of America (US), Turkey and South Africa. Randomly selected students who were enrolled in general education courses completed a structured questionnaire. Results revealed statistically significant differences in specific HIV-related sexual behaviours among students from the three countries and among male and female students in each country. A higher percentage of US and South African students engage in HIV risky sexual behaviours compared with their Turkish counterparts, and a higher percentage of female students in the US and South Africa engage in HIV sexual risk behaviours compared with their male colleagues. A higher proportion of Turkish male students engaged in sexual risk behaviours compared with their female counterparts. The perception of HIV risk was low among US and Turkish students, and high among South African students. There was no agreement between engaging in risky sexual behaviour and self-perception of HIV risk among South African female students, while agreement was poor for US male and female students, Turkish male and female students, and South African male students. The observed optimistic bias needs to be considered in the design and implementation of HIV prevention programmes for these populations.

Le but de cette étude était d'examiner les comportements sexuels à risque liés au VIH et la perception du risque du VIH chez 1 095 étudiants originaire des états-Unis d'Amérique (USA), de la Turquie et d'Afrique du Sud. Choisis au hasard, ces étudiants inscrits à des cours d'enseignement général ont rempli un questionnaire structuré. Les résultats ont révélé des différences statistiquement significatives concernant les comportements sexuels liés au VIH entre les étudiants des trois pays et entre les étudiants masculins et féminins dans chaque pays. Un pourcentage plus élevé d'étudiants américains et sud-africains ont des comportements sexuels à risque liés au VIH par rapport à leurs homologues turcs, et un pourcentage plus élevé d'étudiantes aux états-Unis et en Afrique du Sud adoptent des comportements sexuels à risque par rapport à leurs collègues hommes. Une proportion plus élevée d'étudiants turcs masculins ont des comportements sexuels à risque par rapport à leurs homologues de sexe féminin. La perception du risque VIH était faible chez les étudiants américains et turcs, et élevée chez les étudiants sud-africains. Chez les étudiantes d'Afrique du Sud, il n'y avait aucune concordance entre l'adoption d'un comportement sexuel à risque et la perception individuelle d'un risque lié au VIH. Ce lien était faible pour les étudiants américains de sexe masculin et féminin, pour les étudiantes et étudiants turcs, et pour les étudiants sud-africains de sexe masculin. Le biais optimiste observé a besoin d'être pris en considération dans la conception et la mise en oeuvre des programmes de prévention du VIH pour ces populations.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/8/1/EJC64445
2011-04-01
2016-12-04
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error