1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - HIV knowledge and health-seeking behavior in Zambézia Province, Mozambique

 

Abstract

HIV prevalence rates in Zambézia Province were estimated to be 12.6% in 2009. A number of educational campaigns have been aimed at improving HIV transmission and prevention knowledge among community members in an effort to reduce infection rates. These campaigns have also encouraged people to seek health care at clinical sites, instead of employing traditional healers to cure serious illness. The impact of these programs on the rural population has not been well documented. To assess the level of knowledge about HIV transmission and prevention and health-seeking behavior, we interviewed 349 people in 2009 using free response and multiple choice questionnaires. Over half reported first seeking treatment at a government health clinic; however, the majority of participants had visited a traditional healer in the past. Knowledge regarding prevention and transmission of HIV was primarily limited to the sexual origins of infection and the protective advantages of condom use. Increased educational level and having learned about HIV from a community health worker were associated with higher HIV prevention and transmission knowledge. Traditional healers and community health-care workers were both conduits of health information to our study participants. HIV education and use of clinical services may be facilitated by partnering more closely with these groups.

Les taux de prévalence du VIH dans la province de Zambézia étaient estimés à 12,6 % en 2009. Un certain nombre de campagnes éducatives ont visé à améliorer les connaissances en matière de transmission et de prévention du VIH chez les membres de la communauté, dans un effort pour réduire les taux d'infection. Ces campagnes ont également encouragé les gens à rechercher des soins en centre médical, au lieu de faire appel à des guérisseurs traditionnels pour guérir une maladie grave. L'impact de ces programmes sur la population rurale n'a pas bien été documenté. Pour évaluer le niveau de connaissances sur la transmission et la prévention du VIH et les comportements favorables à la santé, nous avons interrogé 349 personnes en 2009 en utilisant des questionnaires à réponses libres et à choix multiples. Plus de la moitié ont indiqué rechercher un traitement dans les centres médicaux gouvernementaux; cependant, la majorité des participants avait consulté un guérisseur traditionnel par le passé. Les connaissances relatives à la prévention et à la transmission du VIH se limitaient essentiellement aux origines sexuelles de l'infection et aux avantages de l'utilisation du préservatif dans la protection. Un niveau d'éducation plus élevé et le fait d'avoir obtenu des connaissances sur le VIH par un professionnel de la santé communautaire étaient associés à de meilleures connaissances en matière de prévention et de transmission du VIH. Les guérisseurs traditionnels et les professionnels de la santé communautaires constituaient des canaux d'informations sur la santé pour les participants à notre étude. L'éducation sur le VIH et le recours aux services médicaux pourraient être facilités en s'associant plus étroitement à ces groupes.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/9/1/EJC126527
2012-03-01
2016-12-03
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error