1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Patients-to-healthcare workers HIV transmission risk from sharp injuries, Southern Ethiopia

 

Abstract

Accidental needlestick injury rate among healthcare workers in Hawassa is extremely high. Epidemiological findings proved the infectious potential of this injury contaminated with a Human Immunodeficiency Virus (HIV)-infected patient's blood.


This study aimed at estimating the risk of HIV transmission from patients to healthcare workers in Hawassa City, Ethiopia.
A probabilistic risk model was employed. Scenario-based assumptions were made for the values of parameters following a review of published reports between 2007 and 2010.
HIV prevalence, needlestick injury rate, exposure rate, sero-conversion rate, risk of HIV transmission and cumulative risk of HIV transmission.
Generally, healthcare workers in Hawassa are considered to be at a relatively low (0.0035%) occupational risk of contracting HIV - less than 4 in 100,000 of healthcare workers in the town (1 in 28,751 workers a year). The 30 years' maximum cumulative risk estimate is approximately five healthcare workers per 1000 workers in the study area. Still, this small number should be considered a serious matter requiring post-exposure prophylaxis following exposure to unsafe medical practice leading to HIV infection.

Le taux de blessures provoquées par des piqûres d'aiguilles chez les professionnels de la santé à Hawassa est trés élevé. Des conclusions épidémiologiques ont mis en avant le potentiel infectieux d'une telle blessure contaminée par le sang d'un patient infecté par le VIH.


L'objectif de cette étude était d'estimer le risque de transmission du VIH entre les patients et les professionnels de la santé à Hawassa, en Ethiopie.
Une modélisation probabiliste du risque a été employée. Des hypothèses basées sur les scénarios ont été formulées pour les valeurs des paramètres suite à l'étude de rapports publiés entre 2007 et 2010.
Prévalence du VIH, taux de blessures par piqûres d'aiguilles, taux d'exposition, taux de séroconversion, risque de transmission du VIH, risque cumulatif de transmission du VIH.
D'un point de vue général, à Hawassa, les professionnels de la santé sont exposés à un risque professionnel de contracter le VIH relativement faible (0.0035%), soit moins de quatre sur cent mille professionnels de la santé dans la ville (un professionnel sur 28,751 par an). Les estimations du risque cumulatif maximum sur 30 ans sont d'environ cinq professionnels de la santé pour 100 dans la zone d'étude. Ce petit nombre devrait néanmoins être considéré comme une question grave, nécessitant une prophylaxie post-exposition suite à une exposition à une pratique médicale dangereuse conduisant à l'infection par le VIH.

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/9/1/EJC126532
2012-03-01
2016-12-09
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error