1887

n African Journal of Reproductive Health - Attaining MDG 5 in northern Nigeria : need to focus on skilled birth attendance
Réalisation des objectifs du millénaire -5(ODM-5) au nord du Nigéria : la nécessité de concentrer sur l'accouchement assisté par les accoucheurs qualifiés : editorial

Volume 14, Issue 2
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

Nigeria's maternal mortality ratio remains at an unacceptably high level and is considered to be one of the highest in the developing world. The most recent Nigerian National Demographic and Health survey (NDHS) reported maternal mortality ratio to be 545/100,000 live births. The data showed wide regional disparity in maternal mortality ratios between the different geopolitical zones of the country. The report showed that average maternal mortality ratio in northern Nigeria was 2420 (range:1060 - 4477) per 100,000 live births, while similar data in the southern parts of the country were considerably lower - between 454 and 772/100,000 live births. There is increasing evidence that this difference in maternal mortality between the northern and southern parts of the country may be due to disparity in the accessibility and utilisation of health services, especially differences in the availability of skilled birth attendants between the regions.

Le rapport de la mortalité maternelle du Nigéria reste à un niveau élevé inadmissible et elle est considérée comme étant une de plus élevées dans les pays en voie de développement. L'Enquête Nationale Nigériane sur la Démographie et la Santé (ENNDS) a signalé un rapport de la mortalité maternelle comme étant dans le rapport de 545/100.000 naissances vivantes. Les donnés ont montré une grande disparité dans les rapports de la mortalité maternelle entre les zones géopolitiques différentes du pays. Le rapport a montré que la proportion de la mortalité maternelle moyenne au nord du Nigéria était 2420 (variations: 1960 - 4477) contre 100.000 naissances vivantes alors que des données pareilles au sud du pays étaient considérablement moins élevées - entre 454 et 772/100,000 naissances vivantes. Il y a de plus en plus d'évidences qui tendent à prouver que cette difference dans la mortalité maternelle entre le nord et le sud du pays est peut-être à cause de la disparité dans l'accesssibilité et l'utilisation des services médicaux, surtout les différences par rapport à la disponibilité des accoucheurs qualifiés entre les régions.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/14/2/EJC127075
2010-06-01
2020-09-23

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error