1887

n African Journal of Reproductive Health - Fertility behaviour of men and women in three communities in Kaduna State, Nigeria : original research article

Special issue 3
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

The UN Millennium Project aims to reduce poverty, hunger, and disease while promoting education, health, gender equity, and environmental sustainability. Fertility is not mentioned anywhere within the eight goals, but population growth rates profoundly impact the achievability of all goals by increasing the budgets required to meet the population's basic needs. This paper describes the fertility patterns of men and women in three communities in Kaduna State, Nigeria. The findings reveal a total fertility rate (TFR) of 7.97, which surpasses the TFR of 7.3 reported from northwest Nigeria in the 2008 NDHS. Among both men and women, desired family size was high, with 37% of women citing 5-9 children as ideal and 32% citing 10-14 children as ideal. Fewer than 20% of women wanted less than five children, but as education increased, desired fertility significantly decreased. Among men there were significant associations between age, educational status, number of current wives and religion with the mean number of children ever fathered.


Le projet du millénaire des NU a comme objectif de réduire la pauvreté, la faim et la maladie tout en promouvant l'éducation, l'équité en matière des sexes et la durabilité de l'environnement. La fécondité n'a pas été mentionnée parmi les huit objectifs, mais le taux de croissance de la population influent beaucoup sur l'accomplissement de tous les objectifs en augmentant les budgets nécessaires pour répondre aux besoins essentiels de la population. Cette étude décrit les caractéristiques de la fécondité chez les hommes et les femmes dans trois communautés dans l'état de Kaduna, Nigéria. Les résultats ont révélé un taux de fécondité total (TFT) de 7,97 qui dépasse le TFT de 7,3 qui a été signalé au nord-ouest du Nigéria dans L'ENDS de l'année 2008. Parmi les hommes et les femmes, la taille familiale désirée est élevée, 37% des femmes citant 5-9 enfants comme étant le nombre idéal et 32% ont cité 10-14 enfants comme étant idéal. Moins de 20% voulaient avoir moins de cinq enfants, mais au fur et à mesure que l'éducation s'est accrue, la fécondité désirée s'est baissée de manière significative. Chez les hommes, il y avait des associations importantes entre l'âge, le niveau de l'instruction reçue, le nombre de femmes du moment et la religion avec le nombre moyen d'enfants qu'ils ont jamais engendrés.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/14/si-3/EJC123338
2010-09-01
2019-10-23

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error