1887

n African Journal of Reproductive Health - Tackling maternal mortality in Africa after 2015 : what should the priorities be?
La lutte contre la mortalité maternelle en Afrique après 2015 : quelles devraient être les priorités? - : editorial

Volume 17, Issue 2
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

At the dawn of the new millennium, 189 member states of the United Nations signed the millennium declaration and committed themselves to eight goals (MDGs) for achieving global development parity in the first 15 years of the millennium. Maternal mortality was on the agenda as the fifth goal (MDG5) to reduce by three-quarters, between 1990 and 2015, the Maternal Mortality Ratio (MMR) and to achieve universal access to reproductive health. To date, Africa accounts for the highest proportion of global maternal mortality estimates, with up to 56 per cent of recorded global maternal deaths occurring in the continent. While a woman's chance of dying during pregnancy is currently placed at 1 in 42 in Africa, it is only 1 in 25,500 in a developed country such as Greece. Sub-Saharan Africa also has the lowest proportion of women attended by skilled birth attendants at the time of delivery.

A l'aube du nouveau millénaire, les 189 États membres des Nations Unies ont signé la Déclaration du Millénaire et se sont engagés à huit objectifs (OMD) pour atteindre la parité du développement mondial au cours des 15 premières années du millénaire. La mortalité maternelle était de l'ordre du jour de la cinquième objectif (OMD 5) pour réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle (TMM) et de parvenir à l'accès universel à la santé de la reproduction. À ce jour, l'Afrique représente la proportion la plus élevée d'estimations mondiales de mortalité maternelle, avec un maximum de 56 pour cent des décèmaternels enregistrés qui se produisent dans le continent. Alors que la possibilité d'une femme de décéder pendant une grossesse est estimée à 1 sur 42 en Afrique, il n'est que de 1 sur 25.500 dans un pays développé comme la Grèce. L'Afrique sub-saharienne a également la faible proportion de femmes assistées par des accoucheuses qualifiées au moment de l'accouchement.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/17/2/EJC135267
2013-06-01
2020-11-28

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error