1887

n African Journal of Reproductive Health - Physical activity level and adiposity : are they associated with primary dysmenorrhea in school adolescents? : original research article

Volume 17, Issue 4
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

Information on self-reported physical activity (PA) level in association with primary dysmenorrhea (PD) is not readily available on African populations, and there is a dearth of information on the association of adiposity with PD. This study explored the association of PA and adiposity indices with PD and associated menstrual pain. This cross-sectional study involved 1383 female adolescents from 12 randomly selected secondary schools (9 private and 3 public schools). They were categorized into <1 hour/day or ≥ 1 hour/day of PA based on their reported average duration of PA per day. The adiposity [body mass index (BMI) and waist circumference (WC)] was assessed using standardized procedures. Majority of participants (85.4%) in this study sample reported experiencing PD. More participants without PD engaged in PA for more than one hour daily than those with PD (X2=11.49; p=0.001). The participants with PD experienced menstrual pain mostly (55.1%) during menstruation and the mostly reported pain intensity was moderate (38.7%). Majority of those (80.5%) who had menstrual pain did not report using medication for the pain. 77.0% of those who used medication reported having pain relief. Waist circumference, BMI and PA level showed no independent association (p>0.05) with either PD or its pain intensity experienced among the adolescents. PA level and adiposity are not associated with PD in school adolescents.

Les informations sur le niveau d'activité physique auto-déclarée (AP) en association avec la dysménorrhée primaire (DP) par rapport aux populations africaines ne sont pas facilement disponibles et il y a un manque d'informations sur l'association de l'adiposité avec la DP. Cette étude a exploré l'association de l'AP et des indices d'adiposité avec la DP et les douleurs menstruelles associées. Cette étude transversale a impliqué 1 383 adolescentes de 12 écoles secondaires choisies au hasard (9 écoles publiques, et 3 écoles privées). EIles ont été classées en < 1 heure / jour ou ≥ 1 heure / jour de AP en fonction de leur durée moyenne déclarée de AP par jour. L'adiposité [indice de masse corporelle (IMC) et le tour de taille (TT) ] ont été évalués à l'aide des procédures standardisées. La majorité des participants (85,4%) de l'échantillon de l'étude ont déclaré avoir subi la DP. Plus de participants sans DP étaient engagés dans la AD pendant plus d'une heure par jour que ceux DP (X2 = 11,49, p = 0,001). Les participants DP ont connu surtout les douleurs menstruelles (55,1%) pendant la menstruation et l'intensité de la douleur souvent rapporté a été modérée ( 38,7%) . La majorité d'entre elle (0,5%) qui ont eu la douleur menstruelle n'ont pas signalé l'utilisation de médicaments contre la douleur. 77,0% de ceux qui ont utilisé des médicaments ont déclaré avoir été soulagées. Le tour de taille, l'IMC et le niveau d'AP n'ont pas montré une association (p > 0,05) avec soit la DP soit son intensité de douleur ressentie chez les adolescents. Le niveau d'AP et de l'adiposité ne sont pas associés à la DP chez les adolescents qui fréquentent école.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/17/4/EJC145425
2013-01-01
2020-09-27

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error