1887

n African Journal of Reproductive Health - Contraceptive use among women seeking repeat abortion in Addis Ababa, Ethiopia : original research article

Volume 17, Issue 4
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

Limited access to modern contraceptives in populations that desire smaller families can lead to repeat unintended pregnancy and repeat abortions. We conducted an analysis of the medical records of 1,200 women seeking abortion-related services in public and private facilities in Addis Ababa, Ethiopia from October 2008 to February 2009. We examined the characteristics of initial and repeat abortion clients including prior contraceptive use and subsequent method selection. The incidence of repeat abortion was 30%. Compared with women seeking their first abortion, significantly more repeat abortion clients had ever used contraceptives and they were nearly twice as likely to leave the facility with a method. However, repeat abortion clients were significantly more likely to have ever used short-term reversible methods and to choose short-term methods post-abortion. Contraceptive counseling services for repeat abortion clients' should address reasons for previous contraceptive failure, discontinuation, or non-use. Post-abortion family planning services should be strengthened to help decrease repeat abortion.

L'accès limité aux contraceptifs modernes chez les populations qui désirent des familles peu nombreuses mène aux grossesses non désirées et à des avortements répétés. Nous avons effectué une analyse des dossiers médicaux de 1.200 femmes qui recherchent des services liés à l'avortement dans les établissements publics et privés à Addis-Abeba, en Ethiopie, du mois d'octobre 2008 au mois du février 2009. Nous avons examiné les caractéristiques des clientes qui interrompaient la grossesse pour la première fois et celles qui ont répété l'avortement, y compris l'utilisation des contraceptifs dans le passé et la manière de sélectionner la méthode par la suite. L'incidence de l'avortement à répétition était de 30%. Par rapport aux femmes qui recherchent leur premier avortement, beaucoup plus de clients de l'avortement à répétition avaient déjà utilisé des contraceptifs et elles étaient à peu-près deux fois plus susceptibles de quitter l'établissement avec une méthode. Toutefois, les clientes qui ont eu l'avortement répétés étaient significativement plus susceptibles d'avoir déjà utilisé des méthodes réversibles à court terme et de choisir des méthodes de post-avortement à court terme. Les services de conseil sur la contraception pour les clientes de l'avortement à répétition devraient aborder les causes d'échec contraceptif précédent, l'arrêt ou la non-utilisation. Les services de planification familiale post-avortement devraient être renforcés pour aider à diminuer les avortements répétés.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/17/4/EJC145435
2013-01-01
2019-10-14

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error