1887

n African Journal of Reproductive Health - Perception of risk of HIV among adolescents' living in an urban slum in Ghana : original research

Volume 20, Issue 1
  • ISSN : 1118-4841
  • E-ISSN: 2141-3606

Abstract

Due to a number of biological, social, developmental, and behavioural factors young people are disproportionately affected by STIs including HIV and AIDS. Using the Health Belief Model, the study investigated factors influencing perception of risk of HIV among adolescents living in an urban slum in Ghana. Data were obtained from 902 adolescents, aged 10-19 years living in Kwesimintsim Zongo, an urban slum in the Western region of Ghana. A multi-staged sampling technique was used to select the respondents and both bivariate and multivariate analyses were carried out to examine the factors influencing perception of risk of HIV among adolescents. Adolescents' perception of risk of HIV was generally low and was predicted by age, ethnicity, membership of social groups and exposure to the print media. The low risk perception might cause adolescents to engage in behaviours, which are likely to endanger their health in general, and reproductive health in particular. Considering the effects of HIV and AIDS on young people, it is imperative to put in place campaigns that would help to increase their perceived risks of HIV. Factors that affect adolescents' perception of risks should be taken into consideration in designing HIV and AIDS campaigns to ensure positive behavioural change.

En raison d'un certain nombre de facteurs biologiques, sociaux, de croissances et des facteurs du comportement, des jeunes sont touchés de manière disproportionnée par les IST y compris le VIH / SIDA. A l'aide du modèle de croyance de la santé, l'étude a examiné les facteurs qui influent sur la perception du risque du VIH chez les adolescents domiciliés dans un bidonville urbain au Ghana. Les données ont été recueillies à partir de 902 adolescents, âgés de 10-19 ans domiciliés à Kwesimintsim Zongo, un bidonville urbain dans la région ouest du Ghana. Une technique en plusieurs étapes d'échantillonnage a été utilisée pour sélectionner les interviewés et les deux analyses bivariées et multivariées ont été menées pour examiner les facteurs qui influent sur la perception du risque du VIH chez les adolescents. La perception des adolescents du risque du VIH était généralement faible et a été prédit par l'âge, l'origine ethnique, l'appartenance à des groupes sociaux et l'exposition à la presse écrite. La faible perception du risque pourrait influencer des adolescents à se livrer à des comportements qui sont susceptibles de mettre en danger leur santé en général, et la santé de la reproduction en particulier. Compte tenu des effets du VIH et du SIDA sur les jeunes, il est impératif de mettre en place des campagnes qui permettraient d'accroître leurs risques perçus à l'égard du VIH. Les facteurs qui affectent la perception des risques chez les adolescents doivent être pris en considération dans la conception de campagnes du VIH et du SIDA pour assurer un changement de comportement positif.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/ajrh/20/1/EJC189237
2016-03-01
2020-09-29

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error