1887

oa SAHARA : Journal of Social Aspects of HIV / AIDS Research Alliance - Addressing HIV/AIDS challenges in Uganda : does social capital generation by NGOs matter?

Volume 8, Issue 1
  • ISSN : 1729-0376

 

Abstract

HIV/AIDS has had devastating impacts in many countries, Uganda in particular. However, Uganda is depicted as one of the most successful countries in fighting HIV/AIDS. Among others, Uganda's success story is attributed to the open general environment which allows open discussions surrounding HIV/AIDS when other countries such as South Africa and Kenya denied the existence of the disease in their countries. In addition, the success is attributed to the policy which allowed many actors to participate in the fight against the disease. The primary focus of this article is to map the process of social capital generation by NGOs and how social capital benefits enhance mitigation of HIV/AIDS challenges in Uganda. The key to social capital is nurturing relationships. In this regard, HIV/AIDS NGOs play a central role in the way individuals, groups and communities interact, and how various kinds of social relations are forged with people living with HIV/AIDS and especially for those who are HIV infected. NGOs' success in reducing the number of HIV/AIDS cases in Uganda is based on their abilities to generate social capital. This involves inclusion and building social networks and empowerment at the individual and community levels, and disseminating information to reduce social stigma as well as discrimination. We used a mixed-method strategy to collect data for this study. We used a structured questionnaire having quantitative and qualitative question sets which focused on different social capital measurement indicators. We used observations and in-depth face-to-face interviews. A major finding of the study is that the ways individuals and groups are connected and interact with each other are important mechanisms for alleviating HIV/AIDS challenges in Uganda.

Le VIH/SIDA a eu des effets dévastateurs dans de nombreux pays et en Ouganda en particulier. L'Ouganda, cependant, est dépeint comme l'un des pays les plus performants en matière de lutte contre le VIH/SIDA. L'une des raisons de ce succès est attribuée à l'environnement ouvert dans le pays qui a permis des discussions avec un esprit ouvert sur la question du VIH/SIDA. Dans d'autres pays comme en Afrique du Sud et au Kenya, l'existence de cette maladie était au contraire niée. En outre, ce succès est attribué à la politique qui a favorisé la participation de plusieurs acteurs à la lutte contre la maladie. L'objectif principal de cet article est d'établir le processus de production de capital social par les ONG, et de montrer comment les bénéfices du capital social favorisent l'atténuation des problèmes liés au VIH/SIDA en Ouganda. La clé du capital social réside dans l'entretien des relations sociales. à cet égard, les ONG s'occupant de la question du VIH/SIDA jouent un rôle central dans la façon dont les individus, les groupes et les communautés interagissent, et dans la manière par laquelle les différents types de relations sociales se nouent pour les personnes qui côtoient le VIH/SIDA, et surtout pour celles qui sont infectées par le VIH. La réussite des ONG dans la réduction du nombre de cas de VIH/SIDA en Ouganda est basée sur leur capacité à générer du capital social. Cela implique l'inclusion et le renforcement des réseaux sociaux, l'autonomisation aux niveaux individuel et communautaire, et la diffusion de l'information pour réduire la stigmatisation sociale ainsi que la discrimination. Pour cette étude, nous avons utilisé comme stratégie une méthode mixte de collecte de données. Nous avons utilisé un questionnaire structuré ayant des séries de questions quantitatives et qualitatives qui ont été axés sur différents indicateurs de mesure du capital social. Nous avons utilisé des observations et des entretiens poussés en face-à-face. Une des principales conclusions de l'étude est que la façon dont les individus et les groupes sont liés et interagissent les uns avec les autres sont d'importants mécanismes pour atténuer les défis liés à la question du VIH/SIDA en Ouganda.

Loading full text...

Full text loading...

Loading

Article metrics loading...

/content/m_sahara/8/1/EJC64447
2011-04-01
2016-12-09

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error